VIDEO. Le discours de treize heures d'un républicain bloque le sénat américain

Rand Paul voulait protester contre le manque de transparence de l'administration Obama autour du programme secret d'assassinats ciblés par drones.

EVN

C'est un discours de 12 heures et 52 minutes qui a pris le Capitole par surprise à Washington (Etats-Unis), mercredi 6 mars. Le sénateur républicain Rand Paul, héros de la frange libertaire du parti, voulait protester contre le manque de transparence de l'administration Obama autour du programme secret d'assassinats ciblés par drones, et l'utilisation éventuelle de ceux-ci sur le territoire américain.

A 11h47 (heure de Washington) mercredi matin, Rand Paul a annoncé : "Je me lève aujourd'hui pour commencer l'obstruction de la nomination de John Brennan à la CIA. Je parlerai jusqu'à ce que je ne puisse plus parler." Le sénateur a lu des notes, des articles, des post-it avec un long flot de paroles entrecoupé de réflexions improvisées et des répétitions : "Je suis là pour attirer l'attention sur un principe constitutionnel, pour pousser l'administration à admettre publiquement qu'elle ne tueras pas d'Américains qui ne sont pas combattants." Le règlement permet aux orateurs de garder la parole jusqu'à épuisement, même si les 99 autres sénateurs souhaitent la lui couper.

 

L\'élu républicain Rand Paul a bloqué le Sénat américain avec un discours de près de treize heures, le 6 mars 2013. 
L'élu républicain Rand Paul a bloqué le Sénat américain avec un discours de près de treize heures, le 6 mars 2013.  (AP / SIPA)