Cet article date de plus de dix ans.

Une taupe du FBI démasquée chez WikiLeaks

Le magazine "Wired" révèle que Sigurdur Thordarson, un bénévole de l'organisation de Julian Assange, travaillait pour le FBI.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le jeune Islandais Sigurdur Thordarson travaillait à la fois pour l'organisation de Julian Assange et pour le FBI. (LEON NEAL / AFP)

Pendant trois mois, le FBI avait une taupe chez WikiLeaks. C'est ce que révèle jeudi 27 juin le magazine américain Wired (en anglais). D'août à novembre 2011, Sigurdur Thordarson, un jeune Islandais de 18 ans, informait les policiers américains sur Julian Assange et son association.

Responsable de la "chat room", le système de messagerie de l'organisation spécialisée dans la publication de documents secrets, il a fourni près de huit disques durs contenant correspondances, vidéos et autres données de WikiLeaks. Pourquoi a-t-il décidé de trahir ? "Pour l'aventure", explique celui qui a touché 5 000 dollars (3836 euros) pour ses services. Après la publication de l'article, WikiLeaks a démenti, expliquant que le jeune homme n'avait jamais bossé pour l'organisation.

Proche de WikiLeaks, la députée islandaise Birgitta Jonsdottir confie au magazine américain qu'elle s'est toujours méfiée du jeune homme. "J'ai averti Julian depuis le premier jour, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond avec ce type", explique-t-elle. Sigurdur Thordarson n'a pas espionné WikiLeaks très longtemps. En novembre 2011, il est mis à la porte de l'association. Il avait monté un site internet pour vendre des t-shirts WikiLeaks à son profit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.