Cet article date de plus de dix ans.

Brésil : un incendie dans une boîte de nuit fait 232 morts

Le feu a été déclenché par un spectacle pyrotechnique, et la fumée a intoxiqué des dizaines de clients piégés à l'intérieur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les opérations de secours devant la discothèque de Santa Maria (Brésil), où un incendie a fait plus de 150 morts le 27 avril 2013. (GERMANO RORATTO / AGENCIA RBS / AFP)

Un spectacle de feux d'artifice serait à l'origine du drame : 232 personnes sont mortes et 131 ont été blessées dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 janvier dans une boîte de nuit de la ville de Santa Maria, au sud du Brésil, selon un bilan communiqué par la police. 

Selon le journal brésilien Estadão de Sao Paulo (en portugais), le matériel d'isolation phonique se serait enflammé et la fumée aurait intoxiqué les victimes, prises au piège. D'autres auraient été piétinées par la foule dans la panique. Entre 1000 et 2000 personnes se seraient trouvées dans l'établissement au moment du départ du feu. L'incendie se serait déclenché vers 2h30 du matin, selon Globo, qui publie de sphotos des secours luttant contre l'incendie..

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.