Cet article date de plus de huit ans.

Etats-Unis : qui était l'auteur de la fusillade qui a fait deux morts dans un cinéma en Louisiane ?

Le tireur, identifié sous le nom de John Russell Houser, était une "sorte de vagabond", selon la police. Le mobile de cette fusillade n'est pas connu. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP et Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une photo de l'extérieure du cinéma où une fusillade a eu lieu, à Lafayette (Louisiane, Etats-Unis), le 23 juillet 2015. (STACY REVERE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Il a tué deux personnes et en a blessé sept autres, avant de se suicider. Un homme de 59 ans a ouvert le feu, jeudi 23 juillet, dans un cinéma de Lafayette (Louisiane, Etats-Unis). La fusillade a éclaté peu après 19 heures (heure locale, 2 heures à Paris) au Grand Theater pendant une projection du film Trainwreck (Crazy Amy, dans sa version française), trois ans presque jour pour jour après le massacre de 12 personnes dans un cinéma d'Aurora (Colorado). Voici ce que l'on sait de l'auteur de cette tuerie.

"Une sorte de vagabond" arrivé récemment à Lafayette

Le tireur, identifié sous le nom de John Russell Houser, était une "sorte de vagabond", selon la police. Disposant d'antécédents judiciaires "plutôt anciens", il venait de l'Alabama et s'était installé début juillet à Lafayette, une ville située à une centaine de kilomètres de Bâton-Rouge, capitale de la Louisiane. La police a trouvé des perruques, des déguisements et des lunettes dans la chambre de son hôtel. "Il ne travaillait avec personne ou n'était lié à personne", a précisé le chef de la police municipale. 

Un tueur qui avait l'intention de prendre la fuite

John Russell Houser a tenté de quitter le cinéma après la fusillade mais a dû rebrousser chemin à l'arrivée des policiers. Sa voiture était garée devant l'une des sorties. Il s'est finalement suicidé avec une arme de poing, quand il s'est aperçu qu'il était cerné par les autorités. "Il paraît certain qu'il avait l'intention de tirer et de prendre la fuite, mais comme la réponse des forces de l'ordre a été très rapide, il a dû retourner à l'intérieur du cinéma et c'est là qu'il s'est suicidé par balle", a déclaré Jim Craft, le chef de la police lors d'une conférence de presse. 

Le mobile de la fusillade inconnu

Les enquêteurs n'ont déterminé aucun mobile pour l'instant. "Nous sommes dans un cinéma. Pourquoi est-il venu là ? Nous ne savons pas", a affirmé de son côté le chef de la police de Louisiane. Une femme se trouvant dans la salle au moment du drame, Katie Domingue, a déclaré au journal The Advertiser que le tireur n'avait rien dit avant de commencer à tirer, environ vingt minutes après le début de la séance. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.