Le Chili élit les rédacteurs de sa nouvelle Constitution

"J'espère que nous aurons une Constitution qui capturera l'âme de notre pays", a déclaré le président chilien, Sebastian Piñera.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme vote au Chili, le 15 mai 2021. (MARTIN BERNETTI / AFP)

Un grand moment pour la démocratie au Chili. Les citoyens du pays d'Amérique du Sud ont commencé à voter, samedi 15 mai,  pour désigner les rédacteurs de leur nouvelle Constitution, destinée à promouvoir plus de justice sociale et à refermer l'ère Pinochet. Quelque 14 millions de Chiliens sont appelés aux urnes pour ce vote qui se poursuivra dimanche. Ils doivent choisir 155 élus parmi 1 373 candidats sur une base paritaire. Dix-sept sièges seront également réservés aux dix peuples autochtones du Chili.

"J'espère que nous aurons une Constitution qui capturera l'âme de notre pays", a déclaré le président chilien, Sebastian Piñera, après avoir voté dans la capitale.

"Un nouveau Chili est en jeu"

Cette Constitution remplacera celle rédigée en 1980 sous la dictature militaire d'Augusto Pinochet. "Cette élection définira la Constitution qui nous guidera pour les 40 ou 50 prochaines années", souligne Claudio Fuentes, universitaire à l'Ecole de sciences politiques de l'université Diego Portales. Ce scrutin est "certainement" le plus important en 31 ans de démocratie, estime-t-il. "Un nouveau Chili est en jeu."

Réécrire la Constitution était une des revendications issues du plus grand soulèvement social des dernières décennies, amorcé en octobre 2019 pour réclamer une société plus égalitaire. Le changement de la loi fondamentale actuelle, qui limite fortement l'action de l'Etat et promeut l'activité privée dans tous les secteurs, notamment l'éducation, la santé et les retraites, est vu comme la levée d'un obstacle essentiel à de profondes réformes sociales dans un pays parmi les plus inégalitaires d'Amérique latine.

Selon les sondages, plus de 60% des Chiliens estiment que la Constitution actuelle a créé un système qui profite à un petit nombre de privilégiés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.