VIDEO. Après les écoutes de la NSA, la "confiance mutuelle a été restaurée", dit Hollande

Le président français s'exprimait à Washington, mardi, lors d'une conférence de presse commune avec Barack Obama. L'agence de renseignement américaine avait pratiqué des écoutes à grande échelle, notamment de dirigeants étrangers. 

FRANCE TELEVISIONS

La "confiance mutuelle" entre Washington et Paris est désormais "restaurée" après le scandale de la NSA, l'agence du renseignement américaine qui a pratiqué des écoutes partout dans le monde. C'est ce qui ressort de la déclaration de François Hollande lors de la conférence de presse conjointe avec Barack Obama, mardi 11 février, à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis)

"Il y a une confiance mutuelle qui a été restaurée [et] qui doit être fondée à la fois sur le respect de chacun de nos pays et également sur la protection de la vie privée", a déclaré le président de la République. "A la suite des révélations de Snowden, nous avons établi une clarification entre le président Obama et moi-même sur le passé", a-t-il ajouté, précisant qu'ils avaient par la suite "travaillé à une coopération qui puisse permettre de lutter contre le terrorisme, et en même temps de respecter des principes".

La NSA est au cœur d'un vaste scandale depuis l'été 2013. Les révélations d'un ancien collaborateur de l'agence, Edward Snowden, avaient mis en lumière des pratiques d'espionnage à grande échelle, notamment de dirigeants étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel.

Conférence de presse conjointe le 11 février, à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis).
Conférence de presse conjointe le 11 février, à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)