Cet article date de plus de cinq ans.

En images Des photos inédites des réactions de l'administration Bush le 11 septembre 2001

Les archives nationales américaines ont mis en ligne des clichés qui offrent une incursion à l'intérieur de la Maison Blanche, juste après les attentats du 11-Septembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain George W. Bush le 11 septembre 2001. (ARCHIVES NATIONALES DES ÉTATS-UNIS)

Ces moments n'avaient encore jamais été révélés au public. Les archives natinales américaines ont mis en ligne sur leur compte Flickr, samedi 25 juillet, des photos inédites montrant les réactions de George W. Bush, alors président américain, ainsi que de Dick Cheney, vice-président et de Condoleezza Rice, conseillère à la sécurité nationale, quelques heures après les attentats du 11 septembre 2001.

Les photos ont été prises par le photographe personnel de Dick Cheney, précise USA Today (en anglais). Elle ont été rendues publiques sans aucune restriction de droits d'auteur, en réponse à une demande d'accès à l'information déposée par Colette Neirouz Hanna, une productrice déléguée qui a notamment travaillé sur de nombreux documentaires sur l'administration Bush, ajoute le quotidien américain.

Francetv info en a sélectionné quelques-unes.

George W. Bush anxieux

Avant de s'adresser à la nation américaine, le président américain a été conseillé par son chef de cabinet, Andrew Card, ainsi que Dick Cheney et Condoleezza Rice.

Le président américain George W. Bush le 11 septembre 2001. (ARCHIVES NATIONALES DES ÉTATS-UNIS)

Dick Cheney consterné

Le vice-président a effectué une série d'appels depuis le Centre opérationnel d'urgence présidentiel (PEOC). Entre deux appels, son profond désarroi apparaît sur son visage.

Le vice-président américain Dick Cheney le 11 septembre 2001. (ARCHIVES NATIONALES DES ÉTATS-UNIS)

Condoleezza Rice bouleversée

La conseillère à la sécurité nationale, Condoleezza Rice, a rejoint Cheney dans le Centre opérationnel d'urgence présidentiel.

La conseillère à la sécurité nationale, Condoleezza Rice, le 11 septembre 2001. (ARCHIVES NATIONALES DES ÉTATS-UNIS)

Colin Powell soucieux

Le secrétaire d'Etat a aussi observé l'évolution de la situation depuis le centre d'opérations d'urgence présidentiel.

Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell le 11 septembre 2001. (ARCHIVES NATIONALES DES ÉTATS-UNIS)

"Le choc et l'horreur" résumés en vidéo

Une vidéo de l'agence de presse Reuters explique que "les expressions sur leur visage disent tout : le choc et l'horreur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.