VIDEO. Maurice Audin, symbole du besoin de vérité en Algérie

En 1957, le mathématicien qui s'était engagé pour l'Algérie indépendante a été tué, par l'armée française selon sa famille. Jeudi matin à Alger, François Hollande lui a rendu hommage.

Francetv info

C'était l'un des moments forts de la visite de François Hollande en Algérie. Jeudi 20 décembre, le président français s'est rendu place Maurice Audin pour rendre hommage au militant communiste et indépendantiste, mort à 25 ans en 1957, entre les mains de l'armée française selon sa famille. Le chef de l'Etat a promis d'ouvrir les archives pour faire toute la lumière sur cet épisode obscur de la période coloniale. Un hommage et une décision très attendus, notamment par la veuve de Maurice Audin.

Josette Audin avait écrit à François Hollande pour obtenir cette avancée vers la vérité. Le président lui a répondu positivement comme l'a constaté Loubna Anaki qui revient, dans son reportage pour France 2, sur l'histoire de ce brillant mathématicien qui avait choisi de s'engager pour l'indépendance algérienne.

Maurice Audin, militant communiste et de la cause de l\'indépendance algérienne, tué pendant la bataille d\'Alger (Algérie), en 1957.
Maurice Audin, militant communiste et de la cause de l'indépendance algérienne, tué pendant la bataille d'Alger (Algérie), en 1957. ( AFP )