Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les Tunisiens appelés à élire leur président

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de Tunis, Marc de Chalvron revient sur les enjeux de ce scrutin.

Dimanche 21 décembre, les Tunisiens se rendront dans les urnes pour le deuxième tour de l'élection présidentielle. Le président sortant Moncef Marzouki et le chef du premier parti du pays Béji Caïd Essebsi, s'affrontent. Ce dernier était arrivé en tête du premier tour.

"Le choix est très clair. Il a été formulé de manière très virulente tout au long d'une campagne très tendue par les deux candidats", rapporte Marc de Chalvron.

Un favori

"Le président sortant Moncef Marzouki, opposant historique à la dictature de Ben Ali, se pose en défenseur de la révolution et accuse son adversaire du jour d'être tout simplement un autocrate en puissance. Son adversaire, Béji Caïd Essebsi, 88 ans. Son discours est violemment anti-islamiste. En gros, il faut tourner la page de la révolution. Un discours qui rencontre un certain écho puisqu'il est arrivé en tête du premier tour", explique le journaliste de France 2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.