Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "13h15". La renaissance du singe Lucky dans un parc naturel du Gabon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
VIDEO. "13h15". La renaissance de Lucky dans un parc naturel du Gabon
Article rédigé par
France Télévisions

Eric Willaume est le directeur d’un parc naturel dans le sud-est du Gabon. Il recueille notamment des singes orphelins victimes de mauvais traitements. Après les avoir soignés, il les remet dans la nature. Ce jour-là, c’est au tour du chimpanzé Lucky de goûter à la liberté… Extrait de "13h15 le dimanche" du 22 avril.

Eric Willaume était ingénieur en aquaculture quand il a été embauché il y a dix ans pour prendre la tête d’un parc naturel dans le sud-est du Gabon. Il s’occupe aujourd’hui, avec sa femme Clothilde et ses deux enfants, de 25 chimpanzés orphelins victimes de mauvais traitements.

Ce jour-là, Eric et son équipe vont ouvrir la porte de la liberté à Lucky. Ce chimpanzé végétait au fond d’un garage avant d’être secouru : "Il était dans une cage en tôle de deux mètres et demi de long, sur un mètre de large et de haut. Ne pouvant pas se tenir debout, il a un petit retard de croissance, notamment des jambes."

"C’est la première fois qu’il grimpe dans un arbre"

Juste avant de rendre le singe à la nature, Eric se dit satisfait : "Aujourd’hui, il a un comportement qui ressemble à celui d’un chimpanzé. Cela fait vraiment plaisir. Il a eu beaucoup de chance et c’est pourquoi on l’a appelé Lucky." La bête fait alors ses premiers pas dans le parc naturel. "On dit que le rire est le propre de l’homme, mais là, on peut dire qu’il se marre", affirme Eric en le chatouillant.

"Quand on voit Lucky, qui était dans un état pitoyable, s’amuser et jouer avec les autres, c’est super. C’est pour cela qu’on travaille tous les jours", se réjouit le directeur. Le vétérinaire Stephan Morelle est lui aussi ravi de cette renaissance : "C’est la première fois qu’il grimpe dans un arbre. On n’aurait pas parié de voir ça il y a six mois. Ce ne sont pas des animaux faits pour la captivité et parfois les dégâts sont irréversibles." Comme Lucky s’est habitué à l’homme, il ne retournera jamais à l’état sauvage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.