Cet article date de plus de huit ans.

Les Tunisiens révoltés après l'attaque du musée du Bardo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Les Tunisiens dénoncent l'attaque du musée du Bardo - (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Un attentat au cœur de la capitale tunisienne a fait 19 morts, dont 17 touristes étrangers, mercredi 18 mars. 

Les Tunisiens crient leur colère. Plusieurs centaines d'entre eux ont commencé à se rassembler à Tunis pour dénoncer l'attaque au musée du Bardo, qui a fait 19 morts, dont 17 touristes étrangers, mercredi 18 mars.
Plus tôt, lors de l'évacuation des touristes, des Tunisiens ont entonné l'hymne national aux abords du musée. Même réaction des parlementaires, réunis dans le bâtiment qui jouxte le musée. Rassemblés dans l'escalier, ils ont aussi chanté l'hymne national.

"Je suis malheureuse pour notre  pays"

Dans la rue, stupeur et indignation règnent parmi les passants. "Ce qu'ils ont fait est un péché. S'en prendre à des touristes qui sont nos invités, je trouve ça terrible", témoigne une Tunisienne. "Je suis malheureuse pour ces victimes, malheureuse pour notre pays."
"Je veux que le peuple tunisien comprenne que nous sommes en guerre contre le terrorisme et que ces minorités sauvages ne nous font pas peur. Nous allons les combattre sans pitié jusqu'à notre dernier souffle",
a déclaré Béji Caïd Essebsi, le président tunisien, dans une brève allocution télévisée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.