Cet article date de plus de huit ans.

Tunisie : après l'attentat, un baiser de mariés à Sousse, symbole d'un pays qui résiste

Deux Britanniques ont posé pour un baiser sur une plage, dimanche, à quelques kilomètres des lieux de la tuerie de vendredi, qui a fait 38 morts. 

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Capture d'écran de la vidéo dans laquelle un couple de Britanniques s'embrasse sur une plage, à Sousse (Tunisie), le 28 juin 2015. (CARTHAGE FM)

Ils s'embrassent pour montrer que le terrorisme ne gagnera pas. Un couple de Britanniques s'est marié sur la plage de Boujaafar, à Sousse (Tunisie), à quelques kilomètres au sud de l'hôtel où un jihadiste a tué 38 personnes, vendredi. Ce baiser, filmé par un Tunisien qui commente la vidéo en direct, redonne un souffle de vie à un littoral qui porte encore les stigmates de l'attaque. La majorité des personnes tuées dans l'attaque, peut-être une trentaine, étaient des Britanniques.

"On vous présente ici un mariage, une célébration. Nous étions tristes et nous passons de la tristesse à la joie, comme on le voit ici", raconte l'homme qui prend cette vidéo, publiée dimanche 28 juin sur la page Facebook de Carthage FM. D'autres touristes applaudissent le jeune couple, entièrement vêtu de blanc. "Tout le monde prend des photos. Voici Sousse et le tourisme aujourd'hui", reprend ce Tunisien, cité par le Huffington Post. Sa vidéo a été partagée plus de 450 000 fois en un jour. 

سوسة تتحدّى الارهاب : زواج أنقليزي على شاطئ بوجعفر

سوسة تتحدّى الارهاب : زواج أنقليزي على شاطئ بوجعفر28.06.2015

Posted by CarthageFm on Sunday, June 28, 2015

Malgré la vague de soutien à la Tunisie sur les réseaux sociaux après ce nouvel attentat, l'activité touristique est très affectée. Les voyagistes et tour-opérateurs européens ont reçu des milliers de demandes d'annulation de séjours prévus en Tunisie pour juillet. Les réservations de dernière minute sont également freinées. En France, le président du syndicat des agences de voyages (Snav), Jean-Pierre Mas, a fait état, à l'AFP, de "80% d'annulations et de demandes pour une autre destination" sur le mois de juillet, sur un total de 8 000 à 10 000 dossiers de réservations de voyages avec hôtel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.