Tunisie : le président Kais Saied prolonge la suspension des activités du Parlement

Le chef d'Etat, qui s'est octroyé les pleins pouvoirs fin juillet, n'a toujours pas nommé de nouveau gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président tunisien, Kais Saied, à Tunis, le 1er août 2021. (TUNISIAN PRESIDENCY / AFP)

La crise politique se poursuit en Tunisie. Mardi 24 août, le président Kais Saied a prolongé "jusqu'à nouvel ordre" le gel du Parlement, dont les activités sont suspendues depuis le coup de force du 25 juillet. Ce jour-là, l'actuel chef de l'Etat a invoqué la Constitution pour s'octroyer les pleins pouvoirs, limoger le chef du gouvernement et suspendre le Parlement durant 30 jours.

Avant même l'expiration de ce délai, Kais Saied "a émis un décret présidentiel prolongeant les mesures d'exception concernant le gel des activités du Parlement ainsi que la levée de l'immunité de tous les députés et ce, jusqu'à nouvel ordre", a affirmé la présidence dans un bref communiqué sur sa page Facebook.

Depuis son coup de force, le président Saied n'a toujours pas nommé de nouveau gouvernement. "Le président s'adressera dans les prochains jours au peuple tunisien", s'est contentée d'ajouter la présidence dans son communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.