Fleuve Congo : les Wagenia, ces pêcheurs intrépides

Publié Mis à jour
Fleuve Congo : les Wagenia, ces pêcheurs intrépides
france 2
Article rédigé par
N.Bertrand, J.Barrère, C.Marchand - France 2
France Télévisions

En République démocratique du Congo, des pêcheurs acrobates plongent dans des rapides pour capturer des poissons du fleuve Congo. Une technique périlleuse et pas toujours fructueuse. 

Le fleuve Congo est l’un des cours d’eau les plus puissants de la planète, et l’un des plus dangereux aussi. Dans la région de Kisangani (République démocratique du Congo), le fleuve devient particulièrement nerveux. C’est là que travaillent les Wagenia, une communauté de pêcheurs dont la technique est unique au monde. Ils attrapent les poissons avec des nasses, fabriquées à la main. "Il faut serrer fort ces lianes pour que ce soit solide", témoigne l'un des pêcheurs. 

Une pêche risquée 

Tous les jours, une équipe se hisse à main nue sur les échafaudages en bois pour attacher les pièges. D’autres sont attachés dans l’eau, alors que le fleuve bouillonne. "S’il n’y a pas l’intervention des pêcheurs pour soulever la nasse en cinq minutes, vous êtes mort", explique un pêcheur. Les nasses restent ensuite dans l'eau. "Ici, nous ne connaissons que la pêche. C’est notre moyen de subsistance. On ne cultive rien. La pêche, c'est le savoir-faire que nos ancêtres nous ont transmis, c’est tout ce qu’on sait faire", raconte Jérôme Aundja, pêcheur. Et malgré les risques, la pêche n’est pas toujours très bonne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.