Nigeria : au moins 21 morts à la suite d'une attaque meurtrière dans une église

Publié Mis à jour
Nigéria : au moins 21 morts suite à une attaque meurtrière dans une église
Article rédigé par
S.Perez, H.Dugue - France 2
France Télévisions

Au Nigeria, au moins 21 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans l'attaque d'une église, dimanche 5 juin, à Owo. Les agresseurs ont tiré depuis les fenêtres, en pleine messe. 

Un massacre a eu lieu à Owo, dimanche 5 juin, dans le sud-ouest du Nigeria. La messe touchait à sa fin et l'église était remplie de fidèles. Un commando de plusieurs assaillants a tiré à l'arme automatique, depuis les fenêtres. Les témoins ont également entendu des explosions. "Ils tiraient de façon sporadique vers la sacristie, où les fidèles s'étaient réfugiés. Ils utilisaient aussi des explosifs", témoigne le Père Vincent Anadi, prêtre de la paroisse Saint-Francis. 

La tuerie n'a pas été revendiquée

Les assaillants ont pris la fuite et les autorités n'ont pas communiqué le nombre exact des victimes. Elles seraient plusieurs dizaines, dont de nombreux enfants. "J'ai vu mes deux enfants blessés dans l'église. Je les ai conduits dans cet hôpital, et j'ai vu tellement de blessés, et de morts", raconte Nzeadu Paulinus. Dans les hôpitaux dans lesquels sont pris en charge les blessés, les survivants sont dévastés. L'assaut sanglant n'a pas été revendiqué. Cette région du sud-ouest est habituellement épargnée par les violences djihadistes, qui touchent plutôt le nord du pays. Le parti au pouvoir se lance, lundi 6 juin, dans sa primaire pour la présidentielle de 2023. 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.