A Lagos, des street-artistes racontent l'histoire du Nigeria sur les murs

D'immenses portraits d'hommes politiques, de militaires, de célébrités… s'affichent sous les ponts de la capitale, là où se croisent commerçants à la sauvette, gamins de rues, pickpockets et artistes.

Malgré les tensions ethniques et religieuses, le crime et la violence, les artistes sont attirés par la vitalité et la jeunesse de cette mégapole. Capitale économique du Nigeria, elle est la ville la plus peuplée d’Afrique de l’Ouest avec 20 millions d’habitants.

Le photographe Pius Utomi Ekpei s'y est rendu. Voici sept de ses clichés.

17
Sous le pont d'Obalende, les piliers s'ornent des portraits colorés des danseurs du carnaval et du célèbre musicien nigérian Prince Olayiwola Fatai Olagunju, surnommé Fatai Rolling Dollar (au centre), mort en 2013, à l’âge de 86 ans. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
27
On y voit aussi les visages de trois anciens gouverneurs (civils ou militaire) de l’Etat de Lagos : Lateef Jakande (au centre) ancien ministre, Bola Tinubu (à gauche), le dirigeant du parti All Progressive Congress ou encore Mobolaji Olufunso Johnson, ancien militaire à la retraite. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
37
Le portrait de Muhammadu Buhari, général et homme d'Etat, actuel président du Nigeria depuis le 29 mai 2015, réélu le 23 février 2019,  n'est pas oublié. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
47
Sous le pont de Surulere, des cordonniers proposent leurs services près de la peinture murale représentant l'ancien gardien de but des Super Eagles, Peter Rufai. Le footballeur a participé aux coupes du Monde 1994 et 1998. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
57
Sous le pont d'Ojuelegba, des marchands ambulants sont assis sous le portait du célèbre trompettiste nigérian Victor Abimbola Olaiya, connu sous le nom de Dr Victor Olaiya. Le musicien a eu son heure de gloire dans les années 1950 et 1960. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
67
On peut aussi y découvrir Wizkid, un chanteur nigérian qui a gagné une reconnaissance internationale en 2016. PIUS UTOMI EKPEI / AFP
77
A quelques mètres, les passants marchent devant le portrait de l'immense chanteur, saxophoniste, inventeur de l’afrobeat et figure politique, Fela Kuti. PIUS UTOMI EKPEI / AFP