VIDEO. Mali : les mines artisanales, hantise des soldats français

Les marsouins du 1er régiment d'infanterie de marine d'Angoulême (Rima) sont engagés dans une nouvelle offensive au nord du Mali. Les reporters de France 2 les ont suivi, le vendredi 14 mars.

Gérard Grizbec et Tristan Le Bras - France 2

Un cinquième soldat français est mort, samedi 15 mars, lors des combats entre l'armée française et les jihadistes au nord du Mali. Un hommage a été rendu au caporal Alexandre Van Dooren, âgé de 24 ans, par son corps d'Armée sur la base militaire de Tessalit (Mali). Le soldat se trouvait, samedi, dans un véhicule qui a sauté sur une mine artisanale dans le massif des Ifoghas. 

Les marsouins du 1er Rima (régiment d'infanterie de marine d'Angoulême, Charente) sont engagés dans une nouvelle offensive au nord du Mali. Les reporters de France 2 les avaient suivis vendredi 14 mars. Les mines restent la hantise des soldats français dans cette région du nord. Le long et fastidieux travail de déminage est confié aux soldats du 17e régiment du génie parachutiste de Montauban (Tarn-et-Garonne).

Des soldats français dans le massif des Ifoghas (Mali), le 17 mars 2013.
Des soldats français dans le massif des Ifoghas (Mali), le 17 mars 2013. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)