Cet article date de plus de trois ans.

Mali : un soldat français dans un état grave après des tirs d'obus à Tombouctou

Plusieurs obus ont éclaté près de la base de la Minusma à Tombouctou, au Mali. L'un deux a explosé à proximité des militaires de la plateforme : un soldat français est dans un état grave, et cinq à sept autres ont été blessés. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les forces françaises à Gao, au Mali, le 17 mai 2017.  (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

Des soldats français ont été visés jeudi 1 juin au matin par des tirs d'obus de mortier, a indiqué l'État-Major des armées à franceinfo. Un des soldats français se trouve dans un état grave, il a immédiatement été pris en charge par les équipes médicales de la Minusma et de la force Barkhane.

Selon des informations obtenues par franceinfo auprès de sources sécuritaires mais non confirmées par l'Etat-Major des armées, cinq à sept soldats français sont blessés en tout.

Le camp de la Minusma pris pour cible

C'est le camp de la Minusma à Tombouctou [qui abrite la base de l'ONU, de l'armée malienne et une partie des militaires français de la force Barkhane, ndlr] qui a été visé par l'attaque, à 8h40. Plusieurs obus se sont abattus autour de la base, un seul a explosé à proximité des militaires de la plateforme.

Les casques bleus et les militaires français ont immédiatement déclenché des patrouilles terrestres et aériennes pour essayer de repérer les assaillants. Des opérations sont toujours en cours actuellement ce jeudi après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.