Malawi : un soldat britannique tué par un éléphant lors d’une opération anti-braconnage

Depuis 2017, pour lutter contre le braconnage des espèces menacées, l’armée britannique participe à une mission de formation et de soutien des rangers des parcs nationaux du Malawi. C'est au cours d'une de ces missions, que le 5 mai 2019, le soldat a été chargé par un éléphant dans le parc national du Liwonde.

Des soldats britanniques forment des rangers malawites dans le parc national de Liwonde au Malawi le 14 octobre 2017.
Des soldats britanniques forment des rangers malawites dans le parc national de Liwonde au Malawi le 14 octobre 2017. (AMOS GUMULIRA / AFP)

Selon la presse britannique, aucun autre soldat ou ranger n’a été blessé. Le soldat, âgé de 22 ans, participait à sa première opération sur le terrain dans le parc national du Liwonde, et a été chargé par un éléphant.

Reportage de la BBC sur la mission de l'armée britannique au Malawi.


Quatorze soldats britanniques sont déployés au Malawi pour aider à combattre le braconnage des animaux sauvages. Les espèces particulièrement menacées sont les éléphants, les rhinocéros et les lions. La population d’éléphants au Malawi est passée de 4000 individus dans les années 80 à la moitié en 2015. La lutte contre le braconnage, et donc contre les braconniers, est devenue une véritable guerre. Les trafiquants n’hésitent pas à faire usage d’armes pour couvrir leur fuite lorsqu’ils sont repérés. D’où désormais la présence de soldats aux côtés des rangers.

"Cet accident tragique rappelle le danger auquel sont confrontés nos soldats qui protègent des espèces parmi les plus menacées au monde" a réagi Penny Mordaunt, la secrétaire britannique à la Défense.

Le prince Harry comme parrain

Une mission pilote avait été menée avec succès dans le parc national du Liwonde en 2017, parrainée par le prince Harry. Le déploiement dans les réserves de Nkhotakota et de Majete, toujours au Malawi, a ensuite débuté en mai 2018. Ces parcs sont gérés par une ONG spécialisée dans la vie sauvage, African Parks, en partenariat avec le département des parcs nationaux du Malawi.

Dans le cadre de cet accord, 120 rangers ont été formés au Malawi par les soldats britanniques. Au programme : instruction militaire de base, survie en milieu hostile et enfin pistage. D’anciens membres du renseignement militaire utilisent des techniques développées en Irlande du Nord, en Irak ou encore en Afghanistan, pour traquer les braconniers et les trafiquants.

Les résultats sont probants. En 2018, une tonne d’ivoire a été saisie et 114 braconniers arrêtés. Le gouvernement britannique financera l’opération à hauteur de 26 millions de livres sterling (30,4 millions d’euros) jusqu’en 2020.