Kenya : dans l'enfer de la secte de la forêt de Shakahola

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Kenya : dans l'enfer de la secte de la forêt de Shakahola
Kenya : dans l'enfer de la secte de la forêt de Shakahola Kenya : dans l'enfer de la secte de la forêt de Shakahola (France 2)
Article rédigé par France 2 - L.Chaussoy, K.Le Bouquin
France Télévisions
France 2
Au Kenya, la secte dirigée par le pasteur Paul Mackenzie a fait plus de 400 morts. Le gourou avait demandé à ses disciples de se laisser mourir de faim.

Au Kenya, dans la forêt de Shakahola, vivaient les membres d'une secte évangélique, dont la plupart se sont laissés mourir de faim. Depuis le mois de mai 2023, plus de 400 corps ont été retrouvés par les autorités. Les recherches se poursuivent, car 600 personnes sont toujours portées disparues. Victor Kaudo, défenseur des droits de l'homme, a fait partie des premiers à dénoncer les pratiques dangereuses de la secte. Celle-ci était dirigée par Paul Mackenzie, un pasteur qui manipulait ses fidèles.

Aucun soutien pour les victimes

Une ancienne fidèle de la secte revient sur les lieux du drame. Le gourou leur avait promis un retour à la terre et une vie faite de prières. Rapidement, il exige que ses disciples se laissent mourir de faim. Après deux jours sans eau ni nourriture, une mère a fui. Elle est partie lorsqu'on lui a dit d'arrêter d'allaiter son enfant. Les rescapés de la secte peinent à se réintégrer dans la société. Les victimes ne bénéficient d'aucun soutien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.