VIDEO. Kenya : un mort et 40 blessés dans un exercice de simulation d'attaque terroriste dans une université

Un membre du personnel a été tué et plus d'une quarantaine de personnes ont été blessées à l'université de Strathmore, une institution privée située près du centre-ville de Nairobi.

REUTERS et APTN

Un exercice de simulation d'attaque terroriste à l'université de Strathmore, à Nairobi, a tourné au drame, lundi 30 novembre. Une personne est morte et une quarantaine d'étudiants ont été blessés lorsque les policiers sont arrivés en tirant, sans avoir informé les étudiants à l'avance, provoquant la panique et une bousculade dans cette institution privée située près du centre-ville de la capitale kenyane.

Les étudiants auraient cru à une attaque des shebab

"J'ai entendu deux coups de feu, tout le monde s'est mis à courir", raconte un étudiant. Un membre du personnel a été tué. Un responsable de l'université a affirmé que la police avait averti de cet exercice antiterroriste, mais que les étudiants ont paniqué, craignant que cette simulation soit une attaque des islamistes somaliens shebab.

En avril, un commando des shebab avait donné l'assaut à l'université de Garissa, dans l'est du Kenya, faisant 148 morts, dont 142 étudiants, la plupart exécutés de sang-froid. Une dizaine de jours plus tard, l'explosion d'une ligne électrique sur un campus de la banlieue de Nairobi avait suscité la panique dans la résidence universitaire, poussant plusieurs étudiants à se défenestrer et provoquant une gigantesque bousculade.

Les étudiants cherchent leurs affaires dispersées lors d\'un exercice de sécurité à l\'Université Strathmore à Nairobi (Kenya), le 30 novembre 2015.
Les étudiants cherchent leurs affaires dispersées lors d'un exercice de sécurité à l'Université Strathmore à Nairobi (Kenya), le 30 novembre 2015. (THOMAS MUKOYA / REUTERS)