Hommage : marche blanche pour Mamoudou Barry

Une marche blanche a eu lieu à Rouen (Seine-Maritime) vendredi 26 juillet pour rendre hommage à Mamoudou Barry, enseignant-chercheur guinéen tué près de Rouen. 1 500 personnes étaient là pour demander justice.

"Justice pour Mamoudou". Le slogan est clair, les personnes venues à la marche blanche en soutien à Mamoudou Barry veulent comprendre. Vraisemblablement tué pour un motif raciste, Mamoudou Barry est devenu un symbole de lutte. Ceux qui se sont rassemblés dénoncent. "En 2019, on peut mourir à cause de sa couleur de peau. Docteur Barry était un homme respectable", témoigne un homme en tête de cortège. "Pourquoi nous ? Parce qu'on est Noirs, c'est juste pour ça. Normalement il ne devrait pas mourir", déplore une femme.

Motif raciste

Vendredi 19 juillet, Mamoudou Barry est importuné au volant de sa voiture. Il demande alors des explications avant d'être roué de coups. Il décèdera le lendemain de ses blessures. Un suspect a été interpellé et interné en hôpital psychiatrique. Pour sa veuve, le mobile raciste ne fait aucun doute. "Il s'est permis de nous dire 'vous les Noirs, vous êtes des fils de ***', il nous a traités de 'sales Noirs' ", raconte-t-elle en pleurs. Installé en France depuis sept ans, il venait de terminer ses études. Il avait 31 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une bannière \"Halte au racisme - Justice pour le docteur Mamoudou Barry\" brandie lors de la marche du 26 juillet 2019, en hommage au Guinéen décédé après une agression
Une bannière "Halte au racisme - Justice pour le docteur Mamoudou Barry" brandie lors de la marche du 26 juillet 2019, en hommage au Guinéen décédé après une agression (LOU BENOIST / AFP)