VIDEO. "Le général Al-Sissi est l'homme des Américains"

Au soir de la destitution du président égyptien, quatre questions à Christian Malard : S'agit-il ou non d'un coup d'Etat ? Les militaires vont-ils vouloir garder le pouvoir ? Qui est le général Al-Sissi ? Quid des Frères musulmans ?  

Après un an à la tête de l'Egypte post-Moubarak, le président issu des Frères Musulmans Mohamed Morsi a été destitué par l'armée, mercredi 3 juillet. Quatre questions à Christian Malard, spécialiste de la politique internationale de France 3.

Coup d'Etat ou non ? Sur la forme, oui, puisque Morsi est mis aux arrêts. Mais sur le fond, il s'agit plutôt d'une aide apportée par l'armée à la majorité laïque du pays - et surtout aux couches populaires pauvres, qui se sentaient trahies par l'ancien président.  

Les militaires vont-ils vouloir garder le pouvoir ? Pour Chritian Malard, rien n'est moins sûr : la dernière fois qu'ils ont eu à assurer une transition, c'est à dire après la chute de Moubarak, ils n'ont pas été bons... ni politiquement, ni économiquement.

Qui est le général al-Sissi ? Un  jeune général (58 ans), ministre de la Défense de Mohamed Morsi, qui se préparait à intervenir depuis fin 2012. Il a été formé en Grande-Bretagne, et surtout aux Etats-Unis. "C'est l'homme des Américains" : il a passé ces derniers temps au téléphone avec Chuck Hagel, son homologue des Etats-Unis. Obama a-t-il voulu se racheter d'avoir lâché Moubarak trop vite ? Il a dû réaliser que "Morsi" ne rimait pas avec "démocratie".

Quid des Frères musulmans ? Quand Jihad al-Addad, porte-parole des Frères musulmans, parle de « fin de la démocratie ».... de qui se moque-t-il ? Mais il faut reconnaître que même s’il est hors jeu pour le moment, une frange radicale du parti peut représenter un pouvoir de nuisance. Au moment des présidentielles et des  législatives, il y a gros à parier que les Frères musulmans resteront une force avec laquelle il faudra compter.

 

Le généréal Abdelfatah Al-Sissi, le 3 juillet 2013.
Le généréal Abdelfatah Al-Sissi, le 3 juillet 2013. (EGYPTIAN TV / AFP)