Attentat en Côte d'Ivoire : les proches des victimes sous le choc

18 personnes ont été tuées dans l'attentat qui a visé la station balnéaire de Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire. Parmi eux quatre Français. Leurs proches sont bouleversés.

FRANCE 3

Les proches des victimes de l'attentat de Grand-Bassam sont sous le choc. Dimanche 13 mars, des jihadistes ont ouvert le feu dans cette station balnéaire de Côte d'Ivoire, tuant 18 personnes dont quatre Français. Jean-Pierre Arnaud, 75 ans, est décédé dans l'attaque. Ce passionné de la Côte d'Ivoire y a passé près de la moitié de sa vie. Ses amis et voisins se sont rassemblés, mardi, pour lui rendre un dernier hommage.

"Je suis bouleversée"

"Il était exceptionnel. Il a fait beaucoup pour moi. Je suis bouleversée", explique Mireille, une amie de Jean-Pierre Arnaud, au micro de France 3. "C'était quelqu'un de gentil, très ouvert. Il n'avait pas de différend avec quiconque ici", ajoute son voisin, Freddy. Jean-Pierre Arnaud est arrivé à Grande-Bassam il y a un an et demi. Il a été tué à la terrasse d'un hôtel de plage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat sur la plage de Grand-Bassam (Côte d\'Ivoire), après une attaque jihadiste, le 13 mars 2015.
Un soldat sur la plage de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), après une attaque jihadiste, le 13 mars 2015. (ISSOUF SANOGO / AFP)