Crash du vol Yemenia 626 : le récit poignant de Bahia Bakari, seule rescapée du crash aérien

Publié Mis à jour
Crash du vol Yemenia 626 : le récit poignant de Bahia Bakari, seule rescapée du crash aérien
France 2
Article rédigé par
E. Lagarde, J. Vitaline, S. Agrabi, B. De Saint Jore - France 2
France Télévisions

Le procès de l’accident d’avion de Yemenia Ariways s’est ouvert lundi 9 mai à Paris. Le 29 juin 2009, 152 personnes sont mortes dans le crash au large des Comores. Le témoignage de Bahia Bakari, seule rescapée de l’appareil, était très attendu.

C’est l’histoire d’un miracle. En juin 2009, Bahia Bakari, 12 ans, a la peau rongée par le sel et des fractures des épaules et du bassin. Elle tient la main de son père dans l’avion qui la ramène en France. L'adolescente avait pris l’avion pour la première fois avec sa mère pour assister à un mariage familial aux Comores. Mais l'avion a sombré dans les eaux. 

La seule rescapée du crash

Les recherches sont lancées, sans grands moyens. Dix heures après le crash, c’est un pêcheur qui sauve la seule rescapée du crash. La fillette de 12 ans est ramenée en France, en sachant qu’elle ne reverra jamais sa mère. L’avion avait passé une inspection, sans encombre. L’enquête a mis en avant un manque de formation de pilotes et une mauvaise signalisation de l’aéroport. Dans le procès qui s’ouvre à Paris lundi 9 mai, le témoignage de Bahia Bakari est très attendu. Aujourd'hui agée de 25 ans, la jeune femme est en quête de vérité pour les 152 disparus.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.