Cet article date de plus de trois ans.

Covid-19 en Afrique du Sud : des volontaires veillent sur un orphelinat de bébés rhinocéros pendant le confinement

Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
Publié

Des soigneurs ont pu s'y installer afin de maintenir l'activité malgré la pandémie de coronavirus.

A l'extrême nord-est de l'Afrique du Sud, dans la province du Limpopo, se trouve l'un des rares orphelinats du continent recueillant de jeunes rhinocéros, dont les parents ont été abattus par des braconniers pour leur corne. En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement sud-africain pour lutter contre la pandémie, des volontaires s'y sont installés pour continuer à s'occuper des jeunes pensionnaires.

Rhino 1


 (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
Rhino 2


 (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
 Rhino 3 (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
 Rhino 4  (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
 Rhino 5 (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
 Rhino 1 


 (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)
La population de rhinocéros d’Afrique a été décimée au cours des dernières décennies pour alimenter la demande de corne qui, bien qu’elle soit de la même matière que les cheveux et les ongles, est vendue à prix d’or en Chine, comme un prétendu médicament ou comme un bijou. Dans ces transactions illicites, le kilo de corne peut atteindre 65 000 euros. De quoi rendre le massacre très attractif.  (SIPHIWE SIBEKO / REUTERS)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.