Cet article date de plus de trois ans.

Taïwan : les recherches se poursuivent après le séisme qui a fait au moins dix morts

Ce tremblement de terre dans la ville de Hualien est le plus violent depuis des décennies.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un immeuble menace de s'effondrer, le 7 février 2018, au lendemain du séisme qui a frappé la ville de Hualien (Taïwan). (JUN YASUKAWA / YOMIURI / AFP)

Le bilan du séisme meurtrier qui a frappé Taïwan s'alourdit. Les secouristes poursuivent leurs efforts à Hualien, jeudi 8 février, pour retrouver d'éventuels survivants du tremblement de terre de magnitude 6,4 qui a fait dix morts et au moins 66 disparus. Plus de 250 personnes ont été blessées dans ce séisme, le plus violent dans la ville depuis des décennies. 

Les opérations de sauvetage sont compliquées par le fait que ce port est secoué par de nombreuses répliques.

Sous l'effet de la secousse principale, les étages inférieurs d'un complexe résidentiel de 12 étages se sont écroulés, laissant la structure inclinée à 50 degrés et menaçant de s'effondrer à tout moment. Cet ensemble, appelé Yun Tsui, qui abritait également un restaurant, des commerces et un hôtel, est la priorité des sauveteurs, qui recherchent 37 résidents et 10 clients de l'hôtel. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.