Sécheresse : malgré les pluies d’avril, la situation reste inégale en France

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Face à la sécheresse, les départements ne sont pas égaux. Si la moitié nord jouit de nappes phréatiques à un niveau convenable, la situation est critique dans le sud du pays.
Sécheresse : malgré les pluies d’avril, la situation reste inégale en France Face à la sécheresse, les départements ne sont pas égaux. Si la moitié nord jouit de nappes phréatiques à un niveau convenable, la situation est critique dans le sud du pays. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Sinz, T.Grosse, D.Karcher-Mourgues, M.Beaudoin, M.Bernouin, E.Peraud
France Télévisions
France 2
Face à la sécheresse, les départements ne sont pas égaux. Si la moitié nord jouit de nappes phréatiques à un niveau convenable, la situation est critique dans le sud du pays.

De l'eau, bienvenue, après un hiver très sec. Mais les pluies du mois d’avril suffiront-elles à remplir les cours d’eau et les nappes phréatiques. Sur la moitié nord, comme en Bretagne, il a beaucoup plu. Quand cet agriculteur regarde le ruisseau de son village, il est rassuré : “Il coule plutôt bien, puisqu’habituellement, à cette période, il coule moitié moins de débit que ça”, remarque Thierry Coué, agriculteur breton. Ses champs d’orge sont bien verts, de quoi être optimiste.

Situation critique dans le sud

Mais cette pluie manque cruellement ailleurs. La nappe phréatique est trop basse dans le centre de la France, et la situation est même alarmante pour la moitié sud du pays. Dans les Alpes-Maritimes, la situation est critique. Au-dessus de Nice, la rivière de l'Estéron est presque à sec. “On aperçoit entre 30 et 50 centimètres d’eau, alors que d’habitude on a les un mètre, facile”, compare un homme.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.