Nappes phréatiques : les prélèvements de Volvic font polémique

Publié
Nappes phréatiques : les prélèvements de Volvic font polémique
Article rédigé par
O.Martin, T.Simonet - France 2
France Télévisions

La société Volvic est directement dénoncée par des habitants du Puy-de-Dôme. Selon eux, elle serait à l’origine de trop grands prélèvements d’eau dans les nappes phréatiques.

Dans le Puy-de-Dôme, la société Volvic pompe-t-elle trop d'eau dans les sols en asséchant les nappes phréatiques ? C'est ce que dénoncent certains habitants sur place qui peinent à irriguer leurs cultures ainsi qu'une célèbre pisciculture, classée monument historique et qui est aujourd'hui à sec. En effet, ce patrimoine est mis en péril par la société Volvic, comme l’explique Édouard de Feligonde, propriétaire de la pisciculture de Saint-Genès l’Enfant. Classé monument historique, elle est la plus vieille d’Europe.

La société des eaux de Volvic s’est engagée à prélever 20 % d’eau en moins 

"Il n’y a plus un seul poisson sur la pisciculture. L’activité avant, c’était 60 tonnes de poissons", déplore le propriétaire. "Cela faisait vivre six pisciculteurs", ajoute-t-il. L’eau provenait du fond d’une grotte, elle s’est aujourd’hui tarie. La préfecture du Puy-de-Dôme est mise en cause. Une décision de justice est attendue jeudi 19 mai. Dans ce contexte, la société des eaux de Volvic s’est engagée à prélever 20 % d’eau en moins à partir de 2025. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.