Météo : pleut-il vraiment plus que d'habitude ?

Francetv info revient ces derniers jours particulièrement humides sur la Côte d'Azur, en Ile-de-France et en Rhône-Alpes. 

Des passants sur la Croisette, à Cannes (Alpes-Maritimes), samedi 18 mai 2013. 
Des passants sur la Croisette, à Cannes (Alpes-Maritimes), samedi 18 mai 2013.  (LOIC VENANCE / AFP)

Ce n'est pas qu'une impression, le printemps ne parvient pas à percer les nuages. Le long week-end de Pentecôte a été marqué par une pluviométrie qui, sans être exceptionnelle, a été particulièrement importante.

Mardi 21 mai, francetv info s'est attardée sur trois zones où ce week-end des 18 et 19 mai a été pour le moins humide. 

Un samedi chaotique sur la Côte d'Azur

Le ciel est tombé sur la tête de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Samedi 18 mai, la station niçoise de Météo France a enregistré davantage de précipitations en une journée que sa moyenne mensuelle. Tandis que 44,6 mm de pluie sont attendues pour le mois de mai, selon les relevés effectués dans la région entre 1981 et 2010, la seule journée de samedi a vu tomber 50 mm de pluie, provoquant le report de plusieurs évènements. Et selon le site InfoClimat, il est encore tombé 17,8 mm lundi 20 mai. 

Le relevé pluviométrique de la région Provence-Alpes-Côte d\'Azur, en mai 2013. 
Le relevé pluviométrique de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en mai 2013.  (METEO FRANCE / FRANCETV INFO)

La journée, très pluvieuse, n'est pourtant pas un record. Le 22 mai 1984, 60 mm de pluie était tombé sur la station niçoise. 

En Ile-de-France, il a plu en deux jours ce qui tombe habituellement en quinze

Le week-end a été particulièrement humide également pour les habitants de la région parisienne. En additionnant la quantité de pluie tombée samedi (4 mm) et dimanche (27 mm), le résultat indique qu'il a plu en deux jours presque la moitié de ce qui est censé tomber sur la capitale et sa région en un mois (63,2mm).

Le relevé pluviométrique de la région Ile-de-France, en mai 2013.
Le relevé pluviométrique de la région Ile-de-France, en mai 2013. (METEO FRANCE / FRANCETV INFO)
 

Ces précipitations surviennent au milieu d'un mois marquée par les faibles chutes de pluie. Jusqu'alors, la pluviométrie de mai 2013 était largement inférieure à son taux moyen. "La situation devient vraiment exceptionnelle, dans la mesure où nous avons de la pluie quasiment de manière ininterrompue depuis dimanche en milieu d’après-midi !" indiquait mardi 21 le site internet météo-paris.com. D'ailleurs, plus de 11 mm ont déjà été comptabilisés ce mardi 21 par la sation météorologique de Paris-Saint-Germain-des-Près, dans le 6e arrondissement de la capitale.

A Lyon, il pleut deux fois plus qu'en mai 2012

A Lyon, les précipitations n'ont pas été spécialement fortes ce week end (8 mm samedi et 1 mm dimanche). En revanche, sur le mois de mai, la région a déja largement dépassé la moyenne pluviométrique. Il y est tombé 138,7 mm de pluie en vingt jours, contre une moyenne de 90,8 mm pour tout le mois. 

Comparaison des relevés pluviométrique de la région Rhône-Alpes, en mai 2013 et mai 2012. 
Comparaison des relevés pluviométrique de la région Rhône-Alpes, en mai 2013 et mai 2012.  (METEO FRANCE / FRANCETV INFO)
 

Surtout, il a déjà plu deux fois plus qu'en mai 2012, durant lequel le ciel lyonnais s'est montré peu capricieux (69 mm).