Philippines : au moins 108 morts après le passage du typhon Rai

Plus de 300 000 personnes ont dû fuir leurs domiciles depuis jeudi à cause du typhon qui a ravagé le sud et le centre du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants constatent les dégâts après le passage du typhon Rai à Surigao, aux Philippines, le 18 décembre 2021. (FERDINANDH CABRERA / AFP)

Il s'agit du typhon le plus puissant cette année dans le pays. Au moins 108 personnes ont été tuées après le passage du typhon Rai aux Philippines, ont rapporté samedi 18 décembre les autorités. 

Plus de 300 000 personnes ont dû fuir leurs domiciles depuis jeudi à cause du typhon qui a ravagé le sud et le centre du pays, selon l'Agence nationale des catastrophes naturelles des Philippines.

Rai était qualifié de "super-typhon" lorsqu'il a touché terre jeudi, sur l'île touristique de Siargao, accompagné de vents de 195 km/h. Vendredi, la vitesse du vent s'était abaissée à 155 km/h, selon l'Agence météorologique des Philippines.

Des milliers de militaires en renfort

Des photos aériennes partagées par l'armée montraient des dégâts considérables dans la ville de General Luna, où de nombreux surfeurs et vacanciers avaient afflué avant Noël, avec des bâtiments dépourvus de toits et des débris jonchant le sol.

Les garde-côtes philippins ont partagé sur les réseaux sociaux des photos montrant une destruction généralisée autour de Surigao, avec des toits arrachés des bâtiments et des structures en bois brisées.

Plus de 18 000 militaires, policiers, garde-côtes et pompiers vont se joindre aux efforts de recherche et de sauvetage dans les régions les plus touchées, a déclaré le porte-parole de l'agence nationale des catastrophes.

Le réchauffement climatique en cause

Rai est un typhon particulièrement tardif dans la saison. La plupart des cyclones tropicaux dans l'océan Pacifique se forment entre juillet et octobre. Les scientifiques préviennent depuis longtemps que les typhons deviennent de plus en plus puissants, se renforçant à mesure que le réchauffement climatique provoqué par l'homme s'accélère.

Les Philippines, considérées comme l'un des pays les plus vulnérables au réchauffement climatique, sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons qui sèment souvent la destruction parmi les habitations, les récoltes et les infrastructures dans des régions déjà très pauvres.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.