Intempéries : les pompiers face à une situation difficile dans le Var

Les départements du Var et des Alpes-Maritimes ont été placés en vigilance rouge, samedi 23 novembre. Les précisions du colonel Éric Grohin, commandant des sapeurs-pompiers du Var, en duplex depuis son QG varois de Draguignan. 

FRANCE 3

Les fortes intempéries qui se sont abattues dans le sud-est de la France depuis vendredi 22 novembre ont conduit à la mise en alerte rouge des départements du Var et des Alpes-Maritimes. "Nous sommes vigilants. Nous avons passé une journée compliquée, avec un impact sur tout le département du Var, avec des pluies jusqu'à 250 mm par secteur et des cours d'eau qui sortent de leur lit. C'est plutôt l'est du département qui est impacté", indique le colonel Éric Grohin, commandant des sapeurs-pompiers du Var, en duplex son QG varois de Draguignan.

Une inondation "supérieure" à celle de 2011

"Nous avons des villages isolés et beaucoup de routes coupées, mais nous sommes en liaison avec toutes les municipalités, qui ont d'ailleurs très bien anticipé le phénomène sous les directives de la préfecture. Il est toutefois difficile de se déplacer dans le département", ajoute-t-il. "Nous avons, je pense, une inondation supérieure à celle de 2011, qui avait déjà marqué les esprits. Nous sommes dans une crue qui intervient tous les cinquante ans, notamment sur l'Argens. Il atteignait les 5,85 m en 2011, nous sommes là à 7,10 m, proches du record de 2010 à 7,70 m. Nous pouvons donc qualifier cet événement de majeur", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme de 92 ans est morte dans le Tarn, le 2 septembre 2019, après avoir été frappée par son mari. 
Une femme de 92 ans est morte dans le Tarn, le 2 septembre 2019, après avoir été frappée par son mari.  (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)