VIDEO. Pyrénées-Orientales : les villes sont toujours inondées

Dans les Pyrénées-Orientales, des milliers de personnes ont été évacuées après la montée des eaux, ce dimanche 30 novembre.

France 2

Une équipe de France 2 a pris la route de Perpignan au Barcarès. Sur le chemin, certaines routes sont noyées sous les eaux, obligeant les reporters à prendre des déviations. "Il y a des gros troncs d'arbre qui passent. C'est vraiment impressionnant", lance un Perpignanais. "Ça fait peur", affirme une habitante.

2 800 personnes évacuées

À Argeles, les voitures sont renversées. "À l'intérieur, c'est l'apocalypse. Tout a été soulevé, même les bouteilles de gaz pleines", déplore une habitante de la commune. "L'eau est passée par-dessus le muret extérieur. On se retrouve avec de la boue et de l'eau", raconte un riverain.

Néanmoins, le vent qui venait de la mer a changé de direction. Il ne devrait plus bloquer l'écoulement des rivières. Les habitants vont pouvoir souffler un peu. Au total, dans les Pyrénées-Orientales, plus de 2 800 personnes ont été évacuées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures ont été emportées par le courant à Argelès-sur-Mer, le 30 novembre 2014.
Des voitures ont été emportées par le courant à Argelès-sur-Mer, le 30 novembre 2014. (RAYMOND ROIG / AFP)