Cet article date de plus de six ans.

Vidéo A-t-on construit dans des zones inondables au mépris du danger ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
HUGO CLEMENT, LOUP KRIKORIAN / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 a rencontré, entre autres, des habitants du quartier de L'Oratoire à Hyères (Var). Leur lotissement est inondé tous les ans depuis 2010.

Alors que vient l'heure des premiers bilans après les intempéries dans le Sud-Est, et que certaines familles ont décidé de partir, de quitter les villes plus touchées, une question émerge : a-t-on continué à construire dans des zones inondables au mépris du danger ?

"Aujourd'hui, vous ne la vendez pas la maison"

Une équipe de France 2 a rencontré des habitants du quartier de L'Oratoire à Hyères (Var). Leur lotissement est inondé tous les ans depuis 2010. "Il est construit dans le lit même de la rivière. Ici, c'est la rivière normalement, déclare Josette Fays, de l'association Var inondations écologisme. Dans les années 80, il y a eu une politique d'urbanisation : on faisait beaucoup de lotissements et on s'est dit 'pourquoi pas là ?'", ajoute-t-elle. Problème : les habitants ont des difficultés à partir. "Aujourd'hui, vous ne la vendez pas la maison. Cela n'a aucune valeur. Personne ne veut venir habiter ici", estime Julien Reverdiau, qui réside dans le quartier de L'Oratoire.

Les riverains sont mal informés. Patrick Léonie, qui vit dans une zone désormais inconstructible à Roquebrune-sur-Argens (Var), ne savait "pas du tout" que son terrain était inondable lorsqu'il l'a acheté en 1999. "On nous a dit qu'il y avait de l'eau sur la route qui venait de temps en temps."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries meurtrières dans le Sud-Est

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.