Alpes-Maritimes : Cannes et Mandelieu-la-Napoule sous les eaux

Les autorités sont vigilantes dimanche 1er décembre après les six morts le week-end dernier. Les sirènes ont retenti sur la Côte d'Azur pour appeler la population à rester confinée.

FRANCEINFO

En à peine vingt minutes, des rues de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) se transforment en torrents et deviennent impraticables. "C'est le déversoir de la colline. Mais, en général, ça ne coule jamais comme cela sur la route", explique le lieutenant Pascal Conti, officier de compagnie de Cannes. Mais certains conducteurs sont imprudents, prennent les routes malgré les risques et se retrouvent pris au piège. L'un des fleuves côtiers de la commune, le Riou de l'Argentière, a débordé, rendant les interventions encore plus périlleuses.

Courant coupé, écoles fermées

Des pompiers spécialisés dans les inondations s'équipent pour aller récupérer les sinistrés. Alors que les sirènes retentissent, seuls les camions de pompiers parviennent à circuler. Les secours sont allés récupérer un couple, qui a quitté précipitamment son appartement. "C'est inondé chez nous. On a tout mis en hauteur. On voulait aller chez mon père, mais on s'est fait prendre par le cours d'eau. La route était gorgée d'eau. C'est impressionnant", explique Sandrine Cannizzo, habitante de Mandelieu-la-Napoule, qui passera la nuit avec son compagnon dans un centre d'hébergement d'urgence ouvert par la ville, qui surveille au même moment les rues via la vidéosurveillance et organise les pompages et les réparations. Plus de 1 000 foyers sont privés d'électricité. Lundi, les écoles resteront fermées à Cannes et Mandelieu-la-Napoule.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Côte d\'Azur inondée dans la nuit du 1er au 2 décembre
La Côte d'Azur inondée dans la nuit du 1er au 2 décembre (FRANCEINFO)