Inondations dans l'Aude : l'état de catastrophe naturelle va accélérer les procédures

En duplex depuis l'Aude, Hugo Puffeney, journaliste de France 3, explique que les habitants sont soulagés par le décret de catastrophe naturelle, mais que ce n'est pas leur priorité pour autant.

FRANCE 3

Une bonne nouvelle a été officialisée jeudi 18 octobre. Le Premier ministre a décrété l'état de catastrophe naturelle pour 126 communes de l'Aude, à la suite des inondations du 15 septembre. Un soulagement pour les habitants. "L'état de catastrophe naturelle permet d'être indemnisé bien plus rapidement qu'avec un contrat d'assurance classique", explique Hugo Puffeney, envoyé spécial de France 3 dans l'Aude.

"Tenter de retrouver une vie normale" 

"Ici les dégâts sont encore immenses, et pour certains habitants à qui nous avons appris la nouvelle, ce n'est absolument pas la priorité. La priorité c'est de nettoyer leur maison, c'est de récupérer des effets personnels, bref, tenter de retrouver une vie normale. Et pour cela, il faudra au moins plusieurs semaines", rappelle le journaliste. De leur côté, les assurances s'organisent pour envoyer des représentants et des experts sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, constate les dégâts après les intempéries à Villegailhenc (Aude), le 15 octobre 2018.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, constate les dégâts après les intempéries à Villegailhenc (Aude), le 15 octobre 2018. (PASCAL PAVANI / AFP)