DIRECT. Une vague de froid inédite depuis cinq ans s'abat sur la France

Des températures glaciales sévissent dans la quasi-totalité du pays et ne devraient céder la place à la douceur que la semaine prochaine, selon Météo France.

Des personnes marchent dans le parc de la Pépinière, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 16 janvier 2017. 
Des personnes marchent dans le parc de la Pépinière, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 16 janvier 2017.  (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

C'est le jour où il ne faut pas oublier son bonnet et ses gants. Une vague de froid inédite depuis cinq ans s'installe sur la France mardi 17 janvier, et pour plusieurs jours. Une situation qui pousse les autorités et les associations à la mobilisation.

Un froid venu du Nord-Est. Alimentée par un air glacial et sec venu d'Europe centrale, cette vague arrivera par le Nord-Est et s'accentuera mercredi, renforcée par la bise, annonce Météo France.

La Corse en alerte. L'île est toujours placée en vigilance orange neige-verglas. Les établissements scolaires seront fermés mardi, sauf à Ajaccio et Bastia. Les liaisons ferroviaires et la circulation des poids lourds sont suspendues. La vigilance orange aux avalanches est en revanche levée dans le Sud-Ouest. 

Mesures de prévention. Le gouvernement a mis en place un "pilotage national quotidien" pour anticiper les besoins. Un "bilan quotidien des besoins" doit être établi par les préfets. Quant à l'approvisionnement en électricité, le gestionnaire du réseau de transport (RTE) a assuré que les besoins de la France seraient assurés mardi, mais qu'il pourrait être amené à déclencher des mesures exceptionnelles mercredi.

Une vague modérée par rapport à 2012. Cette année-là, l'épisode avait duré deux semaines et battu de nombreux records. Rien de tel attendu cette fois-ci, même si des records localisés tomberont peut-être. Rien à voir non plus avec les vagues "historiques" de février 1956 ou janvier 1985. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FROID

16h28 : Ce matin, il a fait -13° à Luxeuil (Haute-Saône), -11°C à Grenoble, -8 à Besançon, -2 à Paris... Des températures assez courantes pour la saison, selon Météo France, qui prévoit une avancée du froid vers l'Ouest, demain.

16h26 : "Il faut remonter à janvier 2005 pour trouver de telles températures sur la Côte d'Azur."


Ce matin, c'est dans le Sud que les gelées les plus inhabituelles ont été constatées : -9°C à Brignoles, -6 à Marseille-Marignane, -4 à Cannes, -3 à Antibes et -2 à Nice.

13h57 : GRTgaz prévoit de "continuer à puiser de manière significative dans les stockages" dans les jours qui viennent. Aucune inquiétude à avoir "à court terme", mais plutôt "dans quelques semaines", si les stockages sont à sec.

13h54 : En pleine vague de froid en France, le Sud-Est du pays connaît une situation "assez préoccupante" pour son approvisionnement en gaz, selon GRTgaz. Ce manque de gaz vient d'un "problème de production" en Algérie, l'un des principaux fournisseurs de gaz en France.

11h50 : A Reims, le canal de la Marne est gelé. France 3 Champagne-Ardenne publie cette vidéo attendrissante de canards qui traversent sur la glace, filmée par un internaute.

(LAURENT VILAIN / FRANCE 3 CHAMPAGNE-ARDENNE / FACEBOOK)

11h42 : #neige en Corse, la fac de Corte

11h42 : #neige beaucoup de neige en Corse, plus de 80 cm village de Porta

11h41 : @julien20 nous envoie des photos enneigées, prises en Corse

10h29 : C'est l'heure de faire une petite pause, avec cet article de Slate.fr, qui s'intéresse aux sons un peu fous que produisent les lacs gelés, par exemple quand on lance une pierre dessus pour faire des ricochets (ce qui est bien plus facile que sur un lac non gelé). A écouter à partir de 3mn50 dans cette vidéo.


09h34 : France 3 a visité un lieu tenu secret : le centre de pilotage du réseau français stratégique, où l'on adapte l'approvisionnement en électricité.


08h22 : Alors que les fournisseurs d'énergie conseillent à leurs clients (particuliers) de réduire leur consommation d'énergie, certains de ces clients, y compris parmi nos internautes, rétorquent : et les commerces alors ?

08h17 : Dans certaines régions, le froid va freiner la campagne pour la présidentielle. David Cormand, secrétaire national EELV est en Corse, pour soutenir Yannick Jadot. Et la neige risque de ralentir un peu sa tournée

07h47 : Quelque 500 foyers corses ont été privés d'électricité cette nuit, selon EDF. Des équipes ont été envoyées sur place mais la neige et le verglas rendent certains villages difficiles d'accès. Rappelons que la Corse est toujours placée en vigilance orange à la neige et au verglas.

07h38 : Il fait froid. En janvier, c'est normal, direz-vous. Mais ce n'est que le début, selon Météo France, qui annonce une vague de froid (l'expression n'est pas de moi) inédite depuis 2012 sur la majeure partie de la France métropolitaine, pour toute la semaine.



07h36 : "Le premier maillon de la chaîne de secours est le citoyen. (...) La première démarche est déjà d'aller discuter avec la personne qui est à la rue, on peut tous offrir une boisson chaude ou ne serait-ce qu'une parole qui va pouvoir réconforter. On peut lui proposer d'appeler le 115."

Sur franceinfo, un responsable de la Croix Rouge française explique ce que chacun peut faire pour venir en aide aux personnes sans-abris. Il estime par ailleurs que le plan grand froid de l'Etat est suffisant à court terme, mais qu'il faut s'interroger sur "un après-centre d'hébergement d'urgence".

08h32 : Il n'y aura pas un jour cette semaine sans températures négatives, prévoit Météo France. Des usines, hypermarchés, hôpitaux ont donc signé un "contrat d'effacement" avec RTE en vue de la vague de froid qui arrive en France. Comme l'explique franceinfo dans cet article, ces entreprises acceptent ainsi de limiter leur consommation d'énergie en cas de besoin.

07h00 : Le Parisien/Aujourd'hui en France et La Croix mettent le froid à la une. Avec une question : "comment faire face ?"








06h43 : Pourquoi risque-t-on une pénurie d'électricité ? Parce que quand les températures chutent, les Français surconsomment l'énergie. Pour comprendre à quel point, nous avons représenté la courbe de la consommation nationale pendant la journée du 8 février 2012 : en pleine vague de froid, elle avait atteint le niveau historique de 102 gigawatts. Nous l'avons comparée avec les consommations quotidiennes moyennes des hivers et des étés qui ont suivi.



(NICOLAS ENAULT / FRANCEINFO)

06h25 : C'est vrai @anonyme il n'est pas étonnant que la température soit négative chez vous ce matin. Si Météo France alerte sur une vague de froid, et si nous relayons cette alerte, c'est parce qu'elle est étendue sur le territoire, parce que certaines régions ne connaîtront pas de dégel pendant plusieurs jours. Par ailleurs, les fournisseurs d'énergie alertent sur de possibles pénuries d'électricité, cela peut éventuellement vous concerner. Enfin, l'Etat a déclenché un plan grand froid, car des vies sont menacées par ces températures.

06h16 : Le grand froid ? Ce matin -6°C à Metz en janvier, normal non ? Pourquoi tant d'alarmisme pour rien ?

07h22 : Météo France prévient par ailleurs de la vague de froid qui s'installe sur l'Hexagone. "Une grande partie du pays connaîtra des journées sans dégel dès mardi. Hormis sur les régions littorales, les températures minimales devraient s'échelonner entre - 4 et -10 °C. Le vent de nord-est accentuera encore la sensation de froid", annonce l'agence météo.