Philippines : le typhon Mangkhut fait des ravages

Les Philippines sont en proie au typhon Mangkhut, avec des vents atteignant 330 km/h. Quelque 100 000 personnes ont dû être évacuées de leur logement dans les zones côtières au nord. Un premier bilan fait état de trois morts.

France 2

Des vents de plus de 300 km/h, des fleuves transformés en torrents : depuis quelques heures, les Philippines sont dans l'œil de Mangkhut, un super typhon, le plus violent de l'année. Deux femmes sont mortes dans un glissement de terrain qui a submergé leur maison. Les derniers habitants tentent de se mettre à l'abri. Partout, les rues ne sont plus qu'amas de débris. Quatre millions de personnes se trouvent sur la trajectoire du typhon. Beaucoup d'entre elles vivent dans de simples maisons en tôle qu'elles n'ont pas voulu ou pas pu quitter.

Le spectre du typhon Haiyan plane toujours

En urgence, il a donc fallu distribuer du riz à la population, paniquée par la force hors du commun de Mangkhut. Des dizaines de milliers de Philippins ont malgré tout été évacués, placés en sécurité dans des bâtiments publics. Les autorités philippines pensent que les inondations ont pu faire d'autres victimes. Partout, les secouristes sont à l'œuvre. Dans l'archipel, on craint de revivre le cauchemar de 2013, lorsque le typhon Haiyan avait fait plus de 6 000 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de Manille (Philippines) tentent de renforcer leurs habitations avant l\'arrivée du typhon Mangkhut, le 14 septembre 2018.
Des habitants de Manille (Philippines) tentent de renforcer leurs habitations avant l'arrivée du typhon Mangkhut, le 14 septembre 2018. (NOEL CELIS / AFP)