"Je suis ici pour discuter avec vous" : la secrétaire d'Etat Brune Poirson s'adresse aux étudiants assis sous les fenêtres du ministère de l'Ecologie

Elle a proposé de recevoir des lycéens et étudiants. Ils ont entamé une grève pour exiger des décisions politiques contre le changement climatique, en s'inspirant de l'initiative de milliers d'écoliers britanniques.

Des lycéens et des étudiants manifestent devant le ministère de l\'Ecologie à Paris, le 15 février 2019.
Des lycéens et des étudiants manifestent devant le ministère de l'Ecologie à Paris, le 15 février 2019. (JACQUES DEMARTHON / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Je suis heureuse de votre mobilisation, ça veut dire que l'on a franchi un cap." Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire, est sortie de son bureau pour s'adresser aux lycéens et étudiants venus devant le ministère lui lire un manifeste pour le climat, vendredi 15 février.

Plusieurs centaines d'entre eux se sont assis en tailleur, sous les fenêtres du ministère de l'Ecologie, selon la reporter de franceinfo sur place. Ils ont entamé une grève, reconductible chaque vendredi, pour exiger des décisions politiques contre le changement climatique, en s'inspirant de l'initiative de milliers d'écoliers britanniques.

"Vous n'avez que des alliés, pas des adversaires"

Brune Poirson, mégaphone en main, a répondu à ces jeunes manifestants, d'après une journaliste de Politis : "Derrière les portes de ce ministère, vous n'avez que des alliés, pas des adversaires. Je suis d'accord avec beaucoup de vos revendications. Cette transition écologique doit être aussi solidaire. Il faut que nous la fassions ensemble."

La secrétaire d'Etat a ensuite proposé de les recevoir. Après avoir d'abord décliné l'invitation, trois organisateurs ont finalement discuté avec elle. Parmi leurs revendications, ils réclament un "état d'urgence écologique" et appellent le gouvernement à "s'aligner sur l'accord de Paris" avec une "réduction annuelle de 4% d'émissions de gaz à effet de serre".

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.