Incendies : des feux plus précoces et plus nombreux

Publié
Incendies : des feux plus précoces et plus nombreux
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Mathieux, N. Boubetra, L. Michel - France 2
France Télévisions


En Europe, la surface brûlée en 2022 est déjà supérieure à celle cumulée sur l’ensemble de l’année 2021. Que ce soit en Espagne, en Grèce ou au Portugal, les feux sont de plus en plus précoces et de plus en plus dévastateurs, sous l’effet du dérèglement climatique.

Ces derniers jours, les feux ont ravagé la Grèce, le Portugal et la France, avec sa forêt de pins en Gironde. Les deux géants sont amenés à se multiplier dans les années à venir. Plus menaçants et plus étendus, ils ont consumé 44 000 hectares au Portugal. Dans la petite station balnéaire grecque de Valtera, il a fallu évacuer habitants et touristes, sous une température de plus de 42 °C.

Des incendies incontrôlables

Avec des températures plus élevées plus tôt dans la saison, les grands incendies devraient être de plus en plus nombreux en Europe. "Ce type de feu pourrait se développer de manière plus régulière, avec une végétation beaucoup plus sèche, beaucoup plus réactive, et donc des feux beaucoup plus intenses avec un comportement difficile à contenir", estime Julien Ruffault, chercheur (INRAE) spécialiste des feux de forêt. En France, en près de quinze ans, le nombre d’hectares brûlés a été multiplié par quatre.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.