Climat : des réfugiés climatiques s'exilent déjà de leurs terres inhabitables

Publié
Climat : des réfugiés climatiques s'exilent déjà de leurs terres inhabitables
Article rédigé par
V.Gaget, P.Bouchetou - France 3
France Télévisions

Parmi les conséquences du réchauffement climatique figure en première ligne ces 200 000 personnes qui pourraient être amenées à quitter leur région d'ici 2050. En Inde, les réfugiés climatiques sont déjà de plus en plus nombreux.

À l'est de l'Inde, deux îles sur une cinquantaine sont déjà englouties par la montée des eaux et les cyclones dans le delta du Gange. Plusieurs réfugiés climatiques migrent déjà d'une terre à un autre, en fonction des cataclysmes. "Quand un cyclone arrive, je prends les enfants et je cours. Je ferme la maison mais je ne sais pas où aller pour être en sécurité (...) il n'y a aucun endroit qui parait sûr", témoigne Tuki Rani, une des habitantes.

250 millions de réfugiés climatiques d'ici 2050

Six mois après le passage d'un cyclone, beaucoup de ces habitants vivent dans des cabanes, dans des lieux où les ressources manquent cruellement. "Il n'y a pas d'aliments frais ici, personne ne peut cultiver ou récolter. Je m'inquiète sur la façon dont je vais pouvoir nourrir ma famille", déclare un habitant cultivateur de riz. L'inde est le troisième pays émetteur de gaz à effet de serre, à l'échelle mondiale. L'ONU estime à 250 millions le nombre de personnes qui seront forcées de s'exiler à cause des incidents climatiques d'ici 2050.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.