Énergie : premières amendes pour les portes ouvertes avec la climatisation dans les magasins

Publié Mis à jour
Énergie : premières amendes pour les portes ouvertes avec la climatisation dans les magasins
FRANCE 2
Article rédigé par
V. Meyer, P. Maire, A. Lopez - France 2
France Télévisions

Le gouvernement fait la chasse au gaspillage énergétique. Depuis deux semaines, les magasins ont l'interdiction de laisser leurs portes ouvertes lorsque la climatisation est en marche.

Après deux semaines de prévention, l’heure est maintenant à la verbalisation. Il est désormais interdit aux commerçants de laisser leurs portes lorsque la climatisation est en marche, sous peine d’une amende. Vendredi 12 août, une patrouille de police veille au bon respect de la mesure, prise en faveur de l’environnement. "Il faut qu’ils comprennent que pour lutter contre le réchauffement climatique, ça commence par des petits gestes que chacun doit faire", explique Michel Felkay, directeur de la police municipale de Paris.

Certains commerçants récalcitrants

Le message semble être bien passé dans une rue commerciale. "C’est du bon sens", dit un commerçant. Selon le ministère de la Transition énergétique, laisser la porte ouverte alors que la climatisation fonctionne, c’est 20 % de consommation d’énergie en plus. Certains commerçants préfèrent payer la note plutôt que de voir fuir leur clientèle. Le gouvernement veut élargir la mesure à l’ensemble du territoire. L’amende pourrait passer de 150 à 750 euros.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.