CARTE. Voici les 293 villes du monde qui ont enregistré des records de température en 2018

Des records absolus de température ont été battus cette année dans le monde entier causant la mort de plusieurs personnes aussi bien au Québec qu'au Japon.

Il a fait chaud partout dans le monde. L'épisode de canicule qui a frappé la France, et une large partie de l'Europe, en ce début août touche enfin à sa fin. Des records absolus de température ont été enregistrés par les météorologues sur tout le continent, notamment dans les pays scandinaves. Mais l'Europe est loin d'être la seule région à avoir subi d'importantes chaleurs en 2018 : c'est également le cas en Afrique, en Asie centrale ainsi qu'en Extrême-Orient ou en Amérique du Nord.

Pour mieux visualiser l'ampleur de ces vagues de chaleur, nous avons représenté sur une carte les données recensées par Maximiliano Herrera, un passionné de météo originaire du Costa Rica qui répertorie les bulletins de nombreux pays. Cette carte n'est donc pas exhaustive et d'autres chaleurs intenses ont pu être constatées ailleurs.

Depuis le début de l'année, des records absolus dépassant les 45°C ont été atteints en Algérie (51,3°C à Ouargla), en Inde (48,6°C à Khajurâho), aux États-unis (47,8°C à San Bernardino) ou encore au Portugal (46,8°C à Alvega). 

Records absolus enregistrés en 2018
  • 27,6°
  • 51,3°

Source : Maximiliano Herrera