Trafic de drogue : l’année la plus meurtrière à Marseille

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
2023 a été une année noire pour Marseille en matière de règlements de compte. En cause, le trafic de drogue et la guerre que se livrent deux clans ennemis. Enquête.
Trafic de drogue : l’année la plus meurtrière à Marseille 2023 a été une année noire pour Marseille en matière de règlements de compte. En cause, le trafic de drogue et la guerre que se livrent deux clans ennemis. Enquête. (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
2023 a été une année noire pour Marseille en matière de règlements de compte. En cause, le trafic de drogue et la guerre que se livrent deux clans ennemis. Enquête.

48 morts et 118 blessés. Des fusillades en série de jour comme de nuit, souvent en pleine rue : jamais le trafic de drogue n’avait fait autant de victimes à Marseille (Bouches-du-Rhône) en une année. Du Nord au Sud, presque aucun secteur n’a été épargné. Laëtitia Linon fait partie d’un collectif de victimes. "Il y a encore deux ans, ce qu’on entendait dans notre collectif, c’était, tant que ça arrive dans les quartiers Nord, que c’est entre eux. Maintenant la donne a changé. (…) Ils viennent tirer sur un quartier. (…) Ils ne regardent plus, ils tirent", confie-t-elle. 

Une vendetta déclenchée entre deux clans ennemis de trafiquants

Fin octobre, plusieurs centaines de Marseillais sont descendus dans la rue. Un cap a encore été franchi dans la violence. Soucayna, une étudiante, a été tuée dans sa chambre, par une balle perdue qui a transpercé le mur. En 2023, quatre personnes qui n’avaient aucun lien avec un quelconque trafic ont été abattues. À l’origine des rafales meurtrières, une vendetta déclenchée entre deux clans ennemis de trafiquants. Les trois quarts des fusillades depuis janvier sont directement liées à ce conflit. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.