Elon Musk accuse Twitter de rétention d'informations et menace de retirer son offre

Le patron de Tesla se réserve le droit "de ne pas consommer la transaction et son droit de résilier l'accord de fusion", est-il écrit dans une lettre adressée au responsable juridique de Twitter. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Elon Musk, à Grünheide, en Allemagne, le 22 mars 2022.  (PATRICK PLEUL / POOL / AFP)

Elon Musk affirme, dans un document boursier publié lundi 6 juin, que Twitter "résiste activement" à ses demandes d'informations sur les spams et les faux comptes, ce qu'il considère comme une violation manifeste des obligations du réseau social dans le cadre de son offre de rachat.

"Elon Musk se réserve tous les droits en résultant, y compris son droit de ne pas consommer la transaction et son droit de résilier l'accord de fusion", est-il écrit dans une lettre adressée au responsable juridique de Twitter diffusée sur le site de l'Autorité américaine des marchés financiers (SEC).

Après avoir déposé en avril une offre de rachat du réseau social pour 44 milliards de dollars, le multimilliardaire patron de Tesla a à plusieurs reprises mis en doute les données transmises par Twitter sur les spams et les faux comptes et les mesures prises pour en limiter la prolifération. Selon Twitter, ces derniers représentent moins de 5% des comptes enregistrés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Twitter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.