Internet : la France veut taxer davantage les GAFA

Bruno Le Maire a tenté mardi 23 octobre de convaincre ses homologues européens de taxer davantage les GAFA. La France espère toujours obtenir un accord d'ici la fin de l'année. Mais ce n'est pas gagné.

Voir la vidéo
France 3

Le ministre français de l'Économie a repris son bâton de pèlerin mardi 23 octobre pour mobiliser cette fois les députés européens réunis au Parlement européen de Strasbourg. Pour Bruno Le Maire, la taxation des géants du numérique relève d'abord de l'équité fiscale. Taux d'imposition moyen des grandes entreprises numériques : 9% contre 23% dans les autres secteurs. "Il y a une injustice fiscale inacceptable", pointe-t-il.

Après Strasbourg, Berlin

Une taxe qui pourrait rapporter cinq milliards d'euros par an à l'Union européenne. Mais dans ce domaine, qui nécessite l'unanimité des 28 États membres de l'UE, l'Irlande résiste, les pays nordiques traînent des pieds et l'Allemagne hésite. Les Allemands sont frileux et se prononcent pour un taux de taxation minimum au niveau mondial. Vendredi, Bruno Le Maire se rendra à Berlin pour tenter de les convaincre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Parlement européen se penche, mercredi 12 septembre, sur la réforme des droits d\'auteur.
Le Parlement européen se penche, mercredi 12 septembre, sur la réforme des droits d'auteur. (DAMIEN MEYER / AFP)