VIDEO. Etats-Unis : Amazon retire de la vente un sèche-cheveux suspecté de se transformer en chalumeau

La cliente du site ayant filmé l'incident, qui vit en Caroline du Sud (Etats-Unis), a été remboursée.

Le sèche-cheveux de la marque OraCorp, filmé lundi 29 janvier 2018, en train de cracher des flammes par une cliente de Spartanburg (Caroline du Sud).
Le sèche-cheveux de la marque OraCorp, filmé lundi 29 janvier 2018, en train de cracher des flammes par une cliente de Spartanburg (Caroline du Sud). (ERIKA AUGHTUN SHOOLBRED / FACEBOOK)

Amazon préfère ne pas jouer avec le feu. Le géant américain du commerce en ligne a retiré de son site un sèche-cheveux après qu'une cliente a filmé l'objet en train de cracher des flammes, a rapporté mercredi 31 janvier la télévision locale WSPA (article en anglais).

Erika Augthun Shoolbred, qui réside dans la petite ville de Spartanburg (Caroline du Sud, Etats-Unis), raconte à la télévision avoir reçu samedi l'appareil, fabriqué par la marque Oracorp, et l'avoir utilisé pour la première fois le surlendemain. "Quelques secondes après avoir l'avoir allumé, j'ai entendu le moteur ralentir. J'ai donc éloigné la machine de mes cheveux, et l'ai éteinte. Après avoir attendu quelques secondes, je l'ai rallumée, et elle s'est mise à cracher des flammes", assure-t-elle. Elle a ensuite filmé le sèche-cheveux et publié deux vidéos sur son profil Facebook.

Contactés par WSPA, ni Amazon ni le fabricant du sèche-cheveux n'ont pour l'heure fait de commentaires. Mais le géant du commerce en ligne l'a bel et bien retiré de son site internet. Le problème ne semble en tout cas pas isolé : en accédant aux commentaires des personnes ayant acheté ce produit via le cache de Google, franceinfo a pu constater qu'une certaine Alexandra avait indiqué, début septembre, que l'appareil avait pris feu après moins d'un mois d'utilisation.

De son côté, Erika Augthun Shoolbred indique avoir été remboursée par Amazon.