Gafa : comment Amazon échappe à l'impôt

Selon des estimations, l'entreprise Amazon devrait réaliser entre 7 et 8 milliards de chiffre d'affaires cette année. Mais elle ne paye que 10 millions d'euros d'impôts. Comment fait-elle ?

FRANCE 3

Amazon est de loin le numéro 1 du e-commerce en France. Selon les estimations de l'institut Kantar, sur un marché de près de 39 milliards d'euros, Amazon devrait cette année réaliser 20% des bénéfices de ce marché, soit un chiffre d'affaires estimé entre 7 et 8 milliards d'euros, explique le journaliste David Boéri sur le plateau du 13 Heures de France 2. Sauf que cette année, le groupe a déclaré 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires, et au final, a payé tout juste 10 millions d'euros en impôt.

La délocalisation fiscale

Il n'y a rien d'illégal à proprement parler. Amazon pratique l'optimisation fiscale comme toutes les multinationales. Concrètement, les profits réalisés en France, comme dans les autres pays européens, sont transférés à Amazon Services Europe, qui est une filiale basée au Luxembourg. C'est donc là-bas que le groupe paye la plus grande partie de ses impôts, avec un taux de prélèvement nettement plus faible. C'est tout simplement ce qu'on appelle de la délocalisation fiscale, c'est ce mécanisme qui est visé par la taxe Gafa mise en place par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un centre logistique d\'Amazon à Amiens (Somme), le 23 juillet 2019. 
Un centre logistique d'Amazon à Amiens (Somme), le 23 juillet 2019.  (DENIS CHARLET / AFP)