VIDEO. Le gouvernement devrait présenter un nouveau dispositif de lutte contre Alzheimer

850 000 personnes sont atteintes par cette maladie en France, 8000 d’entre elles ont moins de 60 ans et les premiers signes surviennent alors que les individus sont en activité. Une équipe de France 3 a rencontré une jeune malade à Fourmies, dans le Nord.

France 3

Pour Béatrice, 56 ans, et Bernard, 71 ans, pas question de laisser Alzheimer prendre le contrôle de leur quotidien. La maladie a fait irruption dans leur quotidien en 2011. "Je ne m’en suis pas rendue compte, mon mari a remarqué que j’étais très répétitive" se souvient Béatrice Jorisse. "Elle avait des soucis à son travail, des instructions mal comprises" poursuit Bernard Croibien.

A l’époque, Béatrice n’a que 53 ans et ne pense pas à Alzheimer. "Ça nous a surpris, on pensait plutôt à une forte dépression. Ça nous est tombé dessus, ça fait mal" dit Bernard. "J’étais toujours active, je me disais ce n’est pas possible que ça m’arrive" ajoute Béatrice. Elle sera vite licenciée de son poste de caissière.

"Il ne faut pas rester bloqué à la maison"

Son mari retraité peut s’occuper d’elle et sa fille est autonome. Aujourd’hui, elle partage son temps entre la chorale, le sport, l’orthophoniste ou les courses, avec ou sans son mari. "Ce n’est pas parce qu’on est malade qu’il faut rester bloqué à la maison, il faut sortir" affirme Béatrice. Ce dynamisme adoucit la vie avec la maladie, bien que celle-ci soit présente.

Tous les six mois, une consultation mémoire permet d’adapter les soins et la prise en charge et aider à supporter cette souffrance intense. "Les patients jeunes ont bien plus conscience de leur trouble, ils sont face à leurs difficultés qui les mettent en échec" explique Adeline Rollin, neurologue au centre de référence Alzheimer jeunes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux laboratoires américains ont annoncé le 6 août 2012 l\'échec d\'essais cliniques, basés sur une nouvelle molécule censée combattre la maladie d\'Alzheimer. 
Deux laboratoires américains ont annoncé le 6 août 2012 l'échec d'essais cliniques, basés sur une nouvelle molécule censée combattre la maladie d'Alzheimer.  (PASCAL DELOCHE / GETTY IMAGES)