VIDEO. Le burn-out bientôt reconnu comme maladie professionnelle ?

Des députés demandent que le burn-out soit reconnu comme maladie professionnelle. En France, plus de 12% de la population active serait sous la menace d'un tel épuisement.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus de trois millions de Français seraient menacés par le burn-out, un état d'épuisement dû à une surcharge de travail. Une équipe de France 2 a recueilli le témoignage d'Aude, employée dans une multinationale.

Alors qu'elle travaille aux ressources humaines de son entreprise, la jeune femme voit son rêve s'écrouler du jour au lendemain. "J'ai pris mon bus, j'ai pris le train et en arrivant, sur le trajet, j'ai fait une crise de tétanie, incapable de mettre un pied devant l'autre", raconte Aude Selly. La jeune femme a d'ailleurs écrit un livre, intitulé "Quand le travail vous tue".

"Vous faites un début de burn-out"

"Ça arrive brutalement", poursuit-elle. "Il n'y a aucun signe avant-coureur qui vous dit qu'à ce moment-là vous allez vous arrêter".

Un médecin pose alors un diagnostic : "Vous faites un début de burn-out". Petit à petit, Aude Selly sombre jusqu'à faire une tentative de suicide.

Son épuisement, elle l'explique par une surcharge de travail. "Je pleurais tout le temps. Je n'avais pas de soutien. J’ai appelé à l'aide, car j'étais surchargée de travail".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"burn-out\", aussi appelé syndrome d\'épuisement professionnel\", touche de plus en plus de salariés. Mais il n\'est pas encore reconnu comme une maladie professionnelle.
Le "burn-out", aussi appelé syndrome d'épuisement professionnel", touche de plus en plus de salariés. Mais il n'est pas encore reconnu comme une maladie professionnelle. (ERIC AUDRAS / ONOKY / AFP)